Primes à la région wallonne 2019

Primes à la Région wallonne à partir du 1er juin 2019. Pour plus d'info.

A signaler : les Primes sont conditionnées par le passage d'un auditeur avant la demande de prime et avant tout travaux ! Toutes les travaux concernés par les primes doivent impérativement être effectués par un entrepreneur reconnu.

Nouveauté : les primes sont majorées de 25% pour tous les isolants biosourcés. Nous vous conseillons pour les produits concernés.

Pour trouver un auditeur.

Pour toutes les infos, contactez le Guichet de l'énergie le  de votre région !

Quid si vous avez déjà introduit une demande de prime ?

Si vous désirez maintenant introduire une demande, vous tombez automatiquement sous le nouveau système.

Si vous avez déjà introduit votre demande préalable (“avertissement préalable”) à l’administration du logement ou de l’énergie avant que le nouveau système ne soit d’application, donc avant le 1er juin 2019, et que les travaux n’ont pas encore commencé, vous avez le choix : opter soit pour l’ancien système, soit pour le nouveau. Vous devez donc déterminer quel système serait le plus avantageux dans votre cas. Le site internet de la Région wallonne peut vous y aider.

Montant de la prime

Le montant des primes restent aussi intéressantes que dans l'ancien système, mais difficiles à estimer avant le passage de l'auditeur énergétique !
Les primes pour l’isolation (toit, murs, sol) ne sont plus déterminées en fonction du nombre de m² qui est isolé mais en fonction de l’économie d’énergie effective, exprimée en kWh. Le calcul s’effectue à l’aide d’un logiciel que la Région wallonne met à disposition des auditeurs.
 

Isolation thermique du toit /Isolation thermique des murs / Isolation thermique du sol

de 0,15 € à 0.90 € par kWh économisé

Remarque

Certaines communes accordent des primes supplémentaires si vous réalisez des travaux économiseurs d'énergie. N'hésitez pas à consulter le site internet de la commune où sont réalisés les travaux ou à contacter directement la commune concernée.

Majoration selon la catégorie de revenus de votre ménage

Comment déterminer votre catégorie de revenus ?

Pour toutes les primes, il y a un montant de base et une majoration en fonction de la catégorie de revenus qui est basée sur le revenu de référence du ménage.

Celui-ci se calcule en partant des revenus globalement imposables du ménage (qui est repris sur l'avertissement-extrait de rôle de l'année précédant l'année d'introduction de la demande).

Comment calculer votre revenu de référence :
  1. déterminez les personnes composant votre ménage à la date d'enregistrement de votre audit ou de votre rapport de suivi de travaux

  2. retirez vos ascendants, descendants et collatéraux jusqu'au 2ème degré (frères/sœurs)

  3. des autres personnes composant le ménage, additionnez les revenus imposables globalement de l'avant dernière année complète précédant la date du plus récent enregistrement du rapport d'audit ou du rapport de suivi de travaux.

  4. une fois le total obtenu, déduisez 5000 euros par

    1. enfant à charge :

      • enfant pour lequel des allocations familiales sont attribuées à un membre du ménage

      • enfant hébergé à titre égalitaire par vous ou un membre du ménage

    2. membre du ménage reconnu en situation de handicap

    3. personne reconnue en situation de handicap en cours de domiciliation dans votre logement et avec laquelle vous ou un membre du ménage dispose d'un lien de parenté allant jusqu'au 3ème degré

    4. enfant à charge reconnu en situation de handicap

    5. enfant pour lequel des allocations familiales d'orphelin sont perçues par vous ou un membre du ménage

    6. enfant à naître : enfant conçu depuis au moins 90 jours à la date du rapport d'audit ou du rapport de suivi de travaux

    7. votre parent jusqu'au 3ème degré, domicilié ou en cours de domiciliation dans votre logement à condition que ce parent ait au moins 60 ans

    8. toute personne de plus de 60 ans domiciliée ou en cours de domiciliation dans votre logement à condition qu'elle vive ou ait vécu habituellement avec un de vos parent jusqu'au 3ème degré.

  5. le montant ainsi obtenu doit être reporté dans le tableau ci-dessous :

Revenu de référence du ménage

Catégorie de revenus

Majoration de la prime de base

inférieur ou égal à 23 000 euros

R1

Prime de base multipliée par 6

supérieur ou égal à 23 000,01 et inférieur ou égal à 32 700 euros

R2

Prime de base multipliée par 4

supérieur ou égal à 32 700,01 et inférieur ou égal à 43 200 euros

R3

Prime de base multipliée par 3

supérieur ou égal à 43 200,01 et inférieur ou égal à 97 700 euros

R4

Prime de base multipliée par 2

supérieur à 97 700 euros

R5

Prime de base multipliée par 1

Exemple :

  • Vous introduisez votre demande en 2020

  • Vous regardez le montant de vos revenus globalement imposables tel qu'indiqué sur l'avertissement-extrait de rôle de 2019 (qui concernent les revenus de 2018)

  • Si vous avez 2 enfants à charge, vous retirez 2 fois 5.000 euros soit 10.000 euros

  • Vous avez votre revenu de référence

Comment calculer votre prime ?

Votre prime = montant de base * coefficient multiplicateur lié à votre revenu

Additionnez le montant de votre prime autant de fois qu'il y a de travaux et limitez le tout à 70% de la somme des factures.